CLICK HERE FOR FREE BLOGGER TEMPLATES, LINK BUTTONS AND MORE! »

Teachers Pay Teachers

Droit D'auteur

Si vous êtes l'auteur de l'un des documents se retrouvant sur ce Blogue. Vous pouvez me le signaler et je serai plus que contente de vous donner tous les crédits. Dans le passée, j'ai souvent traduit des documents de l'anglais au français sans sauver la source, car je ne pensais pas en faire le partage. Maintenant, avec ce Blogue, il est facile de vous partager tous ces petits trésors, mais malheureusement certains auteurs n'ont pas été reconnus.

J'espère que vous apprécierez ces partages.

Pages

samedi 26 novembre 2011

Les 5 au quotidien (suite)

Pour ajouter aux autres billets (articles) des 5 au Quotidien, j'ai trouvé sur le site de la classe de Zazou  un excellent article qui explique  les dispositifs à mettre en place afin de lancer Les 5 au Quotidien.   
*** Voici ce que j'ai trouvé sur son blogue, mais si vous ne l'avez pas encore visité, je vous encourage fortement de vous rendre.

Merci Mme Isabelle pour tes beaux partages.

Voici ce que j'ai trouvé sur son site:
DÉFINIR UNE AIRE DE RASSEMBLEMENTLes auteurs proposent de définir une aire de rassemblement peu importe l'âge des élèves. C'est une manière de favoriser la réussite des élèves en ce sens que cela permet de limiter les distractions possibles ainsi qu'une meilleure surveillance des comportement. Aussi, puisque les élèves sont relativement près les uns des autres, ils peuvent se retourner et participer activement à la discussion.
Après chaque période de travail, les élèves sont invités à se rassembler dans l'aire de rassemblement. Ce rassemblement a deux fonctions:
1. les élèves se préparent mentalement au travail à venir;
2. les élèves peuvent bouger entre deux séances de travail.
On retrouvera dans l'aire de rassemblement chevalet, tableau blanc, affiches, etc. Tout ce qui permet de faire de l'enseignement collectif.

DES LIVRES À SA "POINTURE"
On propose aux enseignants d'enseigner à leurs élèves la manière de choisir des livres à "leur pointure", car les auteurs ont appris avec le temps que malgré tous les système de classification des livres, il n'y a pas que la capacité d'un élève à lire les mots de son livre qui le motive. Il y a également l'intention, son intérêt par rapport à un sujet précis et sa capacité à le comprendre. Pour faire comprendre explicitement cette "notion", elles établissent clairement des liens avec de véritables paires de chaussures. Elles proposent une démarche pour apprendre aux élèves à choisir leurs livres à partir, notamment, de ces 5 questions:
1. Choix personnel: ai-je choisi moi-même ce livre?
2. Intention: pourquoi est-ce que je veux lire ce livre?
3. Intérêt: ce livre m'intéresse-t-il?
4. Compréhension: est-ce que je comprends ce que je lis?
5. Connaissance: est-ce que je connais la plupart des mots?
Les élèves deviennent de plus en plus habiletés à choisir leurs propre livres et ainsi à devenir davantage autonomes. Ils sont outillés et il n'errent plus dans le coin lecture pour y trouver un livre à lire.

MONTER DES BOÎTES À LIVRES
Chaque élève a une boîte à son nom que les auteurs appellent une boîte à livres afin de favoriser leur autonomie. Cette boîte de livres sera garnie de livres à "leur pointure". Au début de l'année, ce sera l'enseignant qui comblera la boîte. Mais, une fois que l'élève sera outillé, il pourra lui-même la garnir

LES TABLEAUX D'ANCRAGE
Les tableaux d'ancrage sont importants pour permettre aux élèves d'accroître leur autonomie. Chaque fois qu'une nouvelle notion est abordée, on crée avec les élèves un tableau d'ancrage afin qu'ils puissent s'y référer au moment opportun.

DE BRÈVES SÉANCES DE TRAVAIL À INTERVALLES RAPPROCHÉS
Pour résumer la démarches des auteurs, voici dix étapes pour améliorer la mémoire:
1. Nommer ce qu'on s'apprête à enseigner.
2. Communiquer l'intention et l'urgence d'apprendre.
3. à la suite d'un remue-méninges, dresser un tableau d'ancrage des comportements à acquérir.
4. Modéliser les comportements à acquérir.
5. Modeler les comportements à éviter, puis modeler de nouveau les comportements à acquérir.
6. Faire s'exercer les élèves à développer leur résistance.
7. Éviter d'intervenir.
8. Donner le signal de rassemblement du groupe.
9. Procéder au bilan colelctif (comment ça s'est passé?)
10. Reprendre les étapes 1 à 9.
Les auteurs proposent de développer la résistance des élèves par de courtes séances (3 minutes au début). Pendant ces 3 minutes, l'enseignant observe le groupe. Dès qu'un élève adopte un comportement à éviter, elle donne le signal du rassemblement sans faire de commentaires et en disant que le 3 minutes est écoulé (même si ce n'est pas vrai). Elle procède au bilan et propose une nouvelle séance de pratique. Les auteurs soulignent qu'ils ne faut jamais laisser un enfant adopter un comportement à éviter, car il entraîne d'une mauvaise manière sa mémoire musuclaire. Quand les enfants effectuent aisément leur 3 minutes, on leur propose d'ajouter 1 minute. Généralement, leur résistance se développe assez rapidement en autant qu'on leur propose plusieurs séances courtes.

SIGNAL DE RASSEMBLEMENT
Les auteurs proposent d'utiliser un son harmonieux pour demander le rassemblement tel que le bruit d'un carillon par exemple. Elles suggèrenet également de procéder à un enseignement explicite de cette notion avec pratique et tout. Le but étant de garder un calme relatif et, surtout, pour capter l'attention de nos élèves kinesthésiques sans agresser nos élèves auditifs.

LE BILAN
Le bilan a un objectif clairement établi celui de susciter la capacité de réflexion chez nos élèves. Nous les invitons à "évaluer" leur propre comportement durant la séance de travail. Afin d'apprécier leur comportement, on se réfère au tableau d'ancrage. Le pouce levé sur le coeur indique qu'ils croient de tout coeur avoir fait preuve d'autonomie. Le pouce dressé à l'horizontal indique qu'il a fait preuve d'autonomie, mais qu'il pense qu'il peut faire mieux. On n'utilise pas le pouce baissé pour éviter que certains élèves n'attirent l'attention négativement.

BON MODÈLE/MAUVAIS MODÈLE
Pour enseigner les comportements à acquérir, les auteurs utilisent le modelage. Non seulement, elles pratiquent le comportement à acquérir, mais elles démontrent également le comportement à éviter. Le tout démontrer par les élèves eux-mêmes. Souvent, le comportement à éviter est démontré par un élève plus turbulents ou pour qui cette habileté serait plus difficile à acquérir. Ils ont donc le droit de "faire le clown" puis ensuite de montrer le bon modèle. Ils démontrent ainsi à toutes la classe qu'ils sont en mesure d'adopter un comportement adéquat.

* N'oubliez pas de visiter le Blogue: La classe de Zazou

Aucun commentaire:

Publier un commentaire